Handala

lundi 20 septembre 2010
popularité : 9%

Personnage dessiné par Naji al-Ali, caricaturiste palestinien dont la famille s’est réfugiée en 1948 au camp libanais de Ein-el-Helweh. Handala n’a que dix cheveux sur la tête qui représentent en fait son âge : Handala a 10 ans et ne grandira plus tant qu’on ne le laissera pas retourner dans son pays. Il est pieds nus et ses vêtements sont dans un triste état, signe que, comme tous les réfugiés, il est pauvre et démuni : il ne possède plus que ce qu’il avait sur lui lorsqu’il a été chassé de son village par l’armée israélienne. Handala se tient les mains croisées dans le dos et exprime ainsi son refus de faire la paix tant qu’on ne le laisse pas rentrer chez lui. Il refuse d’avoir quoi que ce soit à donner en échange pour récupérer son pays. Ce pays lui appartient, lui a été volé, et doit lui être rendu sans qu’il ait à payer. Nous ne le voyons jamais que de dos parce qu’Handala a les yeux rivés sur son village, celui dans lequel il rêve de pouvoir retourner un jour…

Liens intéressants sur Handala et/ou Naji al-Ali :

http://www.handala.org/index.html

http://najialali.com/

http://kanan48.wordpress.com/naji-a...