Portraits

lundi 29 août 2011
popularité : 11%

Se présenter autrement qu’en chiffres (âge, mensurations, nombres d’amis sur fcbk, numéro de matricule au registre national, de compte en banque, de mobile...) ? Et si on s’inscrivait dans un paysage ? Si un objet pouvait nous dire, un poème nous traduire ?...

Anne-Claire

Son décor :

Son objet :

Son poème :

Elle est folle, voire hystérique  
Disent en grimaçant 
Les tièdes abouliques.  
Et ils s’éloignent, reserrent les rangs...  

 
C’est vrai que j’ai souvent le cœur qui bout 
Que quand j’y crois, j’y suis toute entière 
Je ne fais pas de calcul, je donnerais tout  
Je ne pense pas à assurer mes arrières  

 
Mais y a aussi cette danse plus lente 
Mes bras en coin de feu de bois  
Sourire doux, voix caressante  
Pour ceux que j’aime, je peux n’être que soie... 


Deniz

Son décor :

Son objet :

Son poème :

IMG/mp3/VX_Denis_-_lecture_poeme.mp3

Dans la vie, me fait vivre l’idéalisme,  
Peut-être marquerais-je plus tard l’histoire, 
Est-il vraiment si important le matérialisme ?  
Je ne perdrai jamais mon espoir, 

 
Qui trouve un ami, trouve un trésor, 
Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé,  
Regarde ces cœurs qui valent de l’or,  
Je ne pourrai les dispenser de ma générosité,  

 
La lecture est un bon passe-temps, 
Qui enrichit mes connaissances, 

 
Je ne pourrai faire autrement,  
Que de garder mon indulgence, 
J’ai un profil plutôt sérieux, 
N’oublions tout de même pas de sourire, 
A cette vie qui est très captieux, 
Et de la vivre tous ensemble en délire


Caroline

Son décor :

Son objet :

Son poème :

IMG/mp3/VX_Hanna_-_lecture_poeme.mp3

Petite par la taille 
Mais grande par le cœur 
Je mène la bataille 
Et lutte avec ardeur 

 
Il ne faut pas beaucoup 
Pour me faire sourire 
Mais tente une fois le coup 
Ca me ferait plaisir 

 
Ma famille, je n’ai que ça 
Et c’est plus que de l’or  
De les voir tous les mois 
Pour qu’on sorte dehors  

 
Peut-être trop curieuse  
J’aime découvrir 
Des choses délicieuses  
De la vie à venir 

 
Dix dans cette épopée 
Des liens vont se créer  
Et des affinités  
Avant de se quitter 


Laurie

Son décor :

Son objet :

Son poème :

IMG/mp3/VX_Laurie_-_lecture_poele.mp3

C’est le rose de l’amour qui m’ensorcelle 
Mes amis sont ceux qui me portent 
C’est le jaune du soleil qui m’étincelle  
Je brille de projets de tout sorte 

   
C’est le rouge de la croix qui m’appelle   
A tout prix il faut que je secoure  
C’est le vert de la nature qui m’émerveille 
A dos d’un cheval j’accours 

 
Pas une minute je me repose 
Equitation théâtre Croix-Rouge   
Et bien plus encore 
Rien ne m’arrête quand j’ose 
J’aime discuter, partager encore et encore 


Margot

Son décor :

Son objet :

Son poème :

IMG/mp3/VX_Margot_-_lecture_poeme.mp3

Un poussin volatile n’est rien comparé,  
A un dindon de type nihil 
et un simple comprimé d’eau  
Néanmoins songez, 
Que ignoble et pleines de défauts, 
Elle est toujours là, 
Cette chère amie, 

 
Quand les autres chantent Abba, 
On la retrouve derrière le piano, 
Avec un simple en-cas,  
Celui de la confiture dans un pot. 

 
Elle adore peindre, 
En écoutant de Tschaïkofsky à plein volume,  
Jusqu’à ce que son frère se met à geindre, 
Qu’il ne sait plus pirouetter avec une plume 
Mais ce qu’il faut craindre, 
C’est l’insensible hume,  
D’un pinceau qu’il utilise pour peindre.  

 
Enthousiasme de l’âme, 
Le cœur n’est guère un défaut,  
Surtout quand l’état de l’âme,  
N’est pas celui d’un veau !


Marie-Gaëlle

Son décor :

Son objet :

Son poème :

La dernière nuit d’hiver  
Une révolte infinie a vu le jour  
Un premier cri dans l’univers 
Un regard indéfini 
 

Dans mon monde imaginaire 
Un ange de vérité est apparu 
Ils m’ont condamnée 
Ont éliminé l’intrus 

 
Arrivant avec une honnêteté étrangère  
A ce monde de bonimenteurs 
J’ai eu un fameux chemin à faire 
Pour m’éloigner de tous ces non-voyants 

 
Au travers d’innombrables douleurs 
Ma part d’humanité 
S’est confinée dans de petits espaces 
Je ne peux que le crier  
La dernière nuit d’été 
Un combat sans fin a commence 
Un premier coup d’épée  
Un regard enfin compris 


Natalia

Son décor :

Son objet :

Son poème :

Plus noble que la rapière 
Moins fourbe que la poignard 
Il est bien plus fier 
Et ne piège pas dans les traquenards 
Sans aucun doute dangereux 
Implacable  
Mais également orgueilleux 
Une arme redoutable 

Orgueil et préjugés sont les maîtres-mots 
Préjugés, car il est manipulateur 
Observateur, il cherche la faille sans défaut 
Et pousse son adversaire à l’erreur 
Dans son ballet élégant  
Il reste éphémère 
Devant l’injustice, il est tranchant 
Et l’injustice reste parfois rancunière  
 

Il frappe ou est frappé 
Précis 
Il brise ou est brisé 
Mais jamais acquis 
Pier et pourtant susceptible 
Il agit, décisif 
Puissant et pourtant fragile 
Il agit, impulsif  
 

Blessé 
Aveuglé par l’émotion, il a commis l’erreur 
Il est terrassé 
Plein de tristesse et de peur 
Forme gracile 
Il est piégé 
Son âme est fragile 
Mais il doit se relever et persévérer 
 

C’est de cet autre don’t il a besoin 
Pour retrouver ses rêves 
Il a besoin de cet autre  
Pour devenir ce qu’il n’est point   
Pour retrouver ses rêves 
L’arme mortelle  
Le sabre 
Arme réelle 


Paul

Son décor :

Son objet :

Son poème :

IMG/mp3/VX_Pol_-_lecture_poeme.mp3

Que dire à propos de moi ?
Ça n’est pas très évident
Pour mon plus grand désarroi  
Mais je suis persévérant 
Je ne suis pas très ponctuel 
Mais j’aime beaucoup m’investir  
Je pense que la vie est belle 
On n’est pas près d’en finir  
avec tous ses décibels  

Comme je l’ai dit plus haut 
Je manque d’inspiration  
Même assis à mon bureau 
C’est une vraie aberration 
Les poèmes c’est pas mon truc  
Mais une fois là pourquoi pas  
Pour moi tout ça c’est caduc 
Si ça remplit l’agenda 
 

Maintenant vous me connaissez  
Paul est mon prénom à moi 
J’arrête de poétiser 
Et voila c’est fini, quoi 


Sébastien

Son décor :

Son objet :

Son poème :

Comment me décrire est une tache fort difficile.  
Pour commencer, je suis dans le monde des arts. 
Pianiste, guitariste, acteur et cinéphile. 
Dès que l’art est proche de moi, j’y vais dare-dare. 

En ce qui concerne mes traits de caractères. 
La ponctualité n’y est pas, ou presque !! 
On peut dire que je suis bon publique, car de près, 
Ou de loin l’humour n’est jamais grotesque. 

L’écoute de la musique est aussi un hobby. 
Qu’elle soit éléctro, old, synthé ou classique, 
Si ça me plait je prend et cela va aussi 
Pour les films, aventure, S-F, drame ou comique. 


Tanguy

Son décor :

Son objet :



Navigation

Articles de la rubrique