Edward Saïd : La Question de Palestine

lundi 10 octobre 2011
popularité : 5%

Edward Saïd est un théoricien littéraire, critique et intellectuel palestinien de citoyenneté américaine. Il a travaillé comme professeur de littérature anglaise et comparée pendant plusieurs décennies.

Il a écrit principalement en anglais et arabe. C’est une des plus grandes figures intellectuelles et politique de Palestine et du monde arabe.

En 1978, il publie son livre le plus connu, Orientalism, considéré comme le texte fondateur des postcolonial studies. Il y mène une analyse de l’histoire du discours colonial sur les populations orientales placées sous domination européenne.

La Question de Palestine [1]

Réédité en 1992, cet ouvrage de 383 pages vient d’être publié en langue française, aux Éditions Actes Sud.

- Faire prendre conscience que la question de Palestine a été ignorée par les Sionistes et les Américains alors qu’elle constitue une « part concrète et importante de l’histoire ».

- Mettre en lumière le fait que la question juive en Europe chrétienne s’est résolue par la colonisation des terres palestiniennes par les sionistes, contraignant les Palestiniens musulmans et chrétiens à quitter leur patrie pour devenir des réfugiés.

- Faire de la question de Palestine « un objet de discussion et de compréhension » afin de la sortir du gouffre de l’Histoire et de l’état d’isolement dans laquelle elle a été confinée. Tels sont quelques uns des objectifs qui ont incité Edward W. Said à publier, en 1979, La Question de Palestine.